• Digital.
  • 09 Mar 2015

Tous pure-players ?

Alors que les boutiques physiques cherchent encore et toujours à booster leur fréquentation par… Lire l’article

  • Digital.
  • 09 Mar 2015

Un site e-commerce pour le Groupe Dubreuil

Le groupe vendéen Dubreuil lance le 16 mars un site e-commerce dédié aux pièces… Lire l’article

VhRtUbcG_200x200
  • Conseil / Marque.
  • 04 Mar 2015

La Mutuelle Familiale retient Eluère

Après compétition, La Mutuelle Familiale (siège à Paris – 230 000 bénéficiaires) retient l’agence… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 02 Mar 2015

Saint-Malo. Beaumanoir investit dans le commerce connecté

Daniel Gergès a été recruté en novembre dernier pour diriger Silicon B, sorte de… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 04 Mar 2015

Akena lance vivonsdehors.com

L’entreprise basée à Dompierre sur Yon (85) et spécialisée dans la fabrication de vérandas… Lire l’article

logoHome
  • Médias.
  • 06 Mar 2015

Audiovisuel. Les 24 Heures du Mans reconduisent AMP

AMP VISUAL TV (Siège : Les Sables d’Olonne) et l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) ont… Lire l’article

  • Digital.
  • 04 Mar 2015

Angers. V-Technologies en croissance

Créée en 1993, la société basée à Angers et dirigée par Jean-Luc Renaud a… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 25 Fév 2015

Croissance externe en vue pour Groupe OPA

Après une année record en termes de résultats (7 M€ de CA en 2014… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 25 Fév 2015

Nantes. Carré Noir se renforce

Anne Tanneau (en photo) a rejoint en décembre l’agence Carré Noir pour en assurer… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 04 Mar 2015

Nouveau Monde DDB décroche Tendriade

Spécialiste de la viande de veau, la marque Tendriade (groupe Tendriade-Collet – siège à… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 27 Fév 2015

Ad’hoc media s’attaque à un nouveau marché

L’entreprise pilotée par Hugues Malhère (signalétique – décoration publicitaire / Nantes) vient de boucler une… Lire l’article

  • Digital.
  • 05 Mar 2015

Nantes. Dictanova veut accélérer son développement

La structure créée en 2011 par Fabien Poulard entend passer à une nouvelle phase de… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 09 Mar 2015

CBC 35 : Nouveau Président

Le CBC 35 (Club Bretagne Communication 35), association regroupant des communicants du département, a… Lire l’article

Info+.

« Révolutionner les modèles économiques »

03 Mar 2015

Niji_Hugues.Meili_2014.2Nexity, Kiabi ou L’Equipe… Niji accompagne les entreprises dans leurs expérimentations « objets connectés ». Hugues Meili, son PDG, évoque les grands enjeux de cette révolution en marche.

Niji est aujourd’hui une structure de près de 500 salariés et présente à Rennes, Nantes, Paris et Lille. Quel était l’objectif de l’entreprise à sa création en 2001 ?

Hugues Meili : Niji a été créée sur le constat que l’informatique et les télécommunications allaient converger. De sorte à répondre de manière unifiée à ces nouveaux enjeux, il fallait également faire converger les métiers du conseil à dominante business et processus avec ceux liés à l’expertise technologique. L’avènement dès 2009 du digital mult-écrans comme nous le connaissons aujourd’hui nous a conduit à enrichir nos offres autour de trois métiers complémentaires, conseil, design et réalisation logicielle pour accompagner, de l’idée à la réalité, la transformation numérique des entreprises.

Comment a évolué le rapport entre les organisations (entreprises, institutions..) et le numérique ?

Hugues Meili : Depuis quelques années, nous n’assistons pas une révolution numérique mais à une inversion numérique : le digital n’appartient plus aux professionnels des technologies mais à la rue et aux utilisateurs. Ce sont eux qui font et défont les usages. Il faut donc être à leur contact, les écouter, observer leurs comportements pour mieux les comprendre et pour imaginer ensemble les services attendus. La maîtrise technologique n’est plus la bonne porte d’entrée pour appréhender ces évolutions. Difficile parfois pour des dirigeants d’entreprise de comprendre ce nouveau paradigme car ils sont bien souvent coupés de la réalité de ces usages.

Niji est présent dans le secteur des objets connectés. Les entreprises sont-elles sensibles à leur potentiel  ?

Hugues Meili : Notre rôle est évidemment de les sensibiliser, mais les chefs d’entreprises sont déjà conscients de l’intérêt de ces problématiques. Il n’est d’ailleurs pas rare que les industriels d’un même secteur se regroupent au sein d’un cluster de recherche et développement concernant les objets connectés, je pense à l’automobile notamment. En tout cas, les perspectives sont quasi illimitées : pour un assureur, par exemple, investir dans la mise en place de détecteurs communicants sur les installations d’eau et repérer ainsi les microbaisses de pression pour prévenir les dégâts des eaux, c’est une vraie révolution. Même chose pour l’hospitalisation en milieu rural qui reste un phénomène très coûteux pour les mutuelles, notamment en termes de transport. Si l’on peut établir une médicalisation à domicile à l’aide d’objets connectés (bracelets, montres …) pour surveiller les différents signes du malade, les perpectives d’économies seraient conséquentes.

Nous allons vers des changements de modèles économiques ?

Hugues Meili : Oui. Les objets connectés mais plus globalement toutes les innovations digitales portées par de nouveaux usages devraient révolutionner à terme les modèles économiques traditionnels. Tout un tas de secteurs sont en train de réaliser leur mutation, passant d’une logique de ventes de produits avec une valeur très matérielle à des logiques plus ancrées dans les services et la fonctionnalité.

Ces mutations sont-elles à la portée de toutes les structures ?

Hugues Meili : La transformation digitale commence souvent par une simple application, qui demande un investissement raisonnable. Mais toutes les structures, qu’elles soient petites ou grandes, privées ou publiques devront s’adapter. Elles risquent sinon de créer une rupture numérique avec des individus de moins en mois enclins à utiliser des systèmes technologiques différents de ceux qu’ils côtoient au quotidien. Au travail, au domicile, dans les moyens de transport, chacun attend désormais une fluidité dans l’usage des technologies. C’est l’enjeu majeur qui attend la plupart des organisations.

A lire également dans le Mag Com&Médias n°10,  dans le dossier « 100 % connecté ».

 

  • Collectivités / territoire.
  • 05 Mar 2015

Angers. L’IRCANTEC à la recherche d’une agence

L’IRCANTEC (Institution de Retraite Complémentaire des Agents non Titulaires de l’État et des Collectivités… Lire l’article

ircantec
  • Collectivités / territoire.
  • 03 Mar 2015

Les amoureux de la Bretagne acteurs d’une campagne TV

La Bretagne lance une campagne média décalée auprès du grand public, après avoir invité… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 02 Mar 2015

Nouveaux budgets pour Com 4

Agence conseil en relations médias à Nantes depuis 12 ans, Com 4 commence l’année… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 02 Mar 2015

Interfel en campagne avec Gulfstream

Gulfstream communication (Nantes – Paris – Laval) pilote le nouveau dispositif de communication d’Interfel… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 26 Fév 2015

Repositionnement pour Bonobo Jeans

Bonobo Jeans, la marque du groupe Beaumanoir (siège social à Saint Malo, 35) lance… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 25 Fév 2015

L’Art en boîte crée Claro Films

L’Art en boîte (SARL créée en janvier 2011 à Angers et Nantes), spécialisée dans… Lire l’article

  • Conseil / Marque.
  • 27 Fév 2015

Sojasun. Nouvelle étape dans le brand content

Après avoir démarré l’opération via une page Facebook en 2014, Sojasun (groupe Triballat Noyal) vient… Lire l’article

sojasun
  • Médias.
  • 03 Mar 2015

Le Hyblab distingue We Demain

84 étudiants des trois écoles partenaires (AGR, L’École de l’Image, Polytech – Université de… Lire l’article

  • Médias.
  • 25 Fév 2015

Un festival du film corporate à La Baule

Le Festival « Films and Companies » tiendra sa première édition fin mai à La Baule… Lire l’article